Nous voilà en 2022 et nous sommes toujours contraints de ne pas pouvoir fêter cette nouvelle année comme il se doit.

Ce coronavirus et ses variants empoisonnent notre quotidien, compliquent les relations, nous fatiguent, nous rendent agressifs, intolérants et divisent la société.

Nul ne sait quand nous pourrons retrouver une vie normale d’avant mais il est nécessaire de garder l’espoir et accepter nos divergences sur la vaccination notamment.

Il faut bien reconnaitre que l’évolution permanente et parfois contradictoires des mesures gouvernementales sont de nature à jeter le trouble sur notre acceptation de celles-ci. A titre d’exemple : Lors d’une fermeture de classe, il est dit que l’école doit accueillir les enfants des personnels prioritaires et il est dit également que dans ce même établissement le brassage des groupes est interdit...

Le personnel municipal est entièrement mobilisé pour répondre aux sollicitations sur ce sujet mais il n’est pas en mesure de réaliser l’impossible.

A propos de notre village, de ce qui s’est fait et ce qui se fera…

Une volonté d’agir pour améliorer notre quotidien et plus particulièrement nos déplacements.

Tout d’abord, la ligne ferroviaire Orchies / Ascq

Nous travaillons encore et toujours avec les élus d’Anstaing, Cysoing et Villeneuve d’Ascq pour tenter de convaincre les décideurs - Région, MEL, CCPC - que la solution retenue est un choix purement financier, peu innovant, que par son itinéraire et temps de parcours, elle ne recueillera pas l’adhésion des usagers et n’apportera pas de réponse à l’engorgement des voies de circulation du quotidien. Nous avons soumis une solution bien plus innovante (qui peut être comparée à celle du VAL mis en service en 1983 et qui était une des premières lignes automatisée du monde) et nous demandons simplement qu’elle soit examinée.

D’autres leviers, tels que la création d’itinéraires cyclables et piétons, la sécurisation et réfection des itinéraires existants sont repris dans le volet cyclable de la MEL.

La commune, quant à elle, propose dès à présent une boîte à vélos sécurisée et envisage de mettre à disposition des V’lib.

Vous avez également un taxi, stationné place du Général de Gaulle, qui vous propose ses services et une enquête sera menée prochainement sur un projet « Micro-stop » une formule de covoiturage qui n’en est pas une.

L’accès à la Culture

L’espace Albert Uderzo est maintenant bien connu des usagers et j’invite celles et ceux qui ne le connaissent pas à venir découvrir ce lieu de culture, rencontrer les bénévoles qui vous accueillent et conseillent lors des permanences.

Un nouveau pas a été franchi dernièrement puisqu’avec les communes d’Anstaing, Forest sur Marque et Gruson, nous avons décidé de mutualiser nos collections et une coordinatrice de ce réseau intercommunal vient de prendre ses fonctions. Nous avons également signé un contrat d’objectifs avec le Département par l’intermédiaire de la Médiathèque départementale du Nord.

Ces nouveaux partenariats viendront enrichir nos collections et nous permettront de vous proposer de nouvelles animations.

Un portail web, spécifique à ce réseau sera opérationnel cette année et vous permettra de découvrir l’ensemble des collections des quatre communes et bien évidemment d’y réserver des ouvrages.

Le cadre de vie

La rénovation de l’éclairage public touche à sa fin, celle-ci a été fortement perturbée par la pénurie des composants électroniques. La mise en service prochaine de la détection de passage répondra à notre souci de préserver le budget communal et la biodiversité tout en garantissant votre sécurité.

De nouveaux équipements, financés par le CCAS, sont venus compléter l’offre sportive du complexe et un city stade remplacera prochainement la plateforme actuelle.

Se loger est très compliqué sur Tressin car les prix des logements et loyers sont particulièrement élevés et c’est un vrai problème pour les revenus modestes ou les familles monoparentales.

Pour apporter une réponse à cette situation, nous travaillons actuellement avec LMH (Lille Métropole Habitat) sur un projet de construction, en plein cœur du village, de 23 logements sociaux répartis en T2 et T3. Ce programme devrait aboutir en 2024.

Ces réalisations et projets ne seraient pas possibles sans une recherche permanente d’économies budgétaires et c’est dans ce cadre que nous envisageons le remplacement des menuiseries extérieures de la salle polyvalente afin d’améliorer la performance énergétique de ce bâtiment.

Ces réalisations et projets sont également possibles grâce aux financements, qu’ils soient de l’Etat, de la MEL et du Département. Ces institutions sont toujours à notre écoute et nous les remercions vivement de leur soutien.

D’autres initiatives, Atlas de la Biodiversité, économie circulaire, maraîchage bio, réduction des déchets, conseil communal des jeunes… sont à l’étude ou en cours de programmation.

Comme vous pouvez le constater, l’équipe municipale poursuit son travail de mise en œuvre de la feuille de route présentée lors des dernières élections et c’est pour moi, l’occasion de la remercier de son action.

Le cadre de vie, c’est également le lien social et la vie associative. Je sais que les équipes sont mobilisées pour vous proposer leurs activités. Ce n’est malheureusement pas toujours facile dans le contexte actuel, salles non disponibles, baisse du nombre de participants, crainte de transmission du virus… Nous restons à leur écoute pour les aider dans leur mission.

Mais restons confiants dans l’avenir et espérons que l’immunité collective permettra d’enrayer cette pandémie.

Un seul vœu pour cette année : Prenez soin de vous et de vos proches, appliquez les gestes barrières, aérez votre logement et faites-vous tester si vous avez des doutes.

Bonne Année

Le Maire

Je souhaite conclure cet article en vous invitant à visionner le diaporama (cliquez sur l'image ci-dessous) qu'à réalisé Gérald Jarmuzek. Nous devions vous le présenter lors des voeux mais la situation sanitaire en a décidé autrement.

Certaines personnes figurant dans ce montage nous ont quittés depuis, je pense particulièrement à Anne Marie Flament et à André Broutin qui a été Président du Comité d'Animation et membre du Conseil des Sages. C'est ma façon de lui, de leur rendre hommage.