Plusieurs cas de peste porcine africaine ont récemment été confirmés en Italie sur des sangliers morts à proximité de la frontière française. Des mesures renforcées de surveillance et de contrôle ont été décidées. Plus d'explications au sein de cet article

La peste porcine africaine est très contagieuse et mortelle entre porcins et sangliers, cette maladie virale n'est pas contagieux pour l'homme.
Le virus peut toutefois aussi être véhiculé par des équipements contaminés ou les denrées à base de porcs.

Pour rappel, la déclaration des détenteurs de porcins à partir d'un animal est obligatoire, y compris lorsqu'il est élevé exclusivement pour l'agrément ou l'auto-consommation. Elle est à effectuer directement auprès de l'établissement de l'élevage (56 avenue Roger Salengro, BP 80 039, 62051 St Laurent Blangy Cedex).

Les détenteurs de sangliers sont également tenus de se déclarer quel que soit l'effectif, même si cette obligation semble actuellement peu connue.

Pour éviter de véhiculer le virus en France, des mesures de précautions concernant le transport de denrées doivent être rappelées comme ne pas jeter les restes de repas en dehors de poubelles fermées ou éviter de ramener de voyage des produits à base de porc ou encore des trophées de chasse.
Les chasseurs doivent également être particulièrement vigilant et respecter des mesures d'hygiène strictes suite à l'exercice de leur activité.